Magazine

Revue De Presse Du 04 Au 14 Février 2020

Description
Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 1 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA Assurances 14/02/2020 Presse écrite FINANCES…
Categories
Published
of 20
All materials on our website are shared by users. If you have any questions about copyright issues, please report us to resolve them. We are always happy to assist you.
Share
Transcript
Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 1 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA Assurances 14/02/2020 Presse écrite FINANCES NEWS HEBDO 16/52 «L'assuré ne garde à sa charge que 15% des frais engagés» LA VIE ECO 1/52 Tout savoir sur la révision des tarifs des actes médicaux 8/52 Assurance : la prime pour catastrophes naturelles acquittée «à contrecoeur» ! LE REPORTER 30/52 Ça roule encore mais... L'ECONOMISTE 1/24 Programme Intelaka: L’assurance à tarif préférentiel Les Inspirations Eco 24/24 Trois nouveaux arrêtés d'application de la loi 13/02/2020 Presse écrite AL BAYANE 5/16 Les Placements des assurances s'élèvent à près de 165 MMDH 12/02/2020 Presse digitale ecoactu.ma 12:59 ASSURANCES : LES PRIMES ÉMISES ONT BAISSÉ DE 5,5% AU MOIS DE DÉCEMBRE 11/02/2020 Presse écrite AL BAYANE 6/16 AXA cède ses activités en Europe centrale et orientale pour 1 milliard d’euros 10/02/2020 Presse écrite LES ECHOS 15/34 Covéa veut racheter aux Agnelli le réassureur PartnerRe Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 2 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA Assurances 07/02/2020 Presse écrite CHALLENGE HEBDO MAROCAIN DES DECIDEURS 49/68 Les compagnies d'assurances placées devant leurs responsabilités 06/02/2020 Presse écrite LA NOUVELLE TRIBUNE 10/32 La transformation digitale de la CIMR : faire profiter pleinement les affiliés des avantages du digital 05/02/2020 Presse digitale www.leseco.ma 11:44 Assurances. Le secteur prend des couleurs en 2019 Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 3 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA ppag pin qu 14/02/2020 16/52 PR - FINANCES NEWS HEBDO Edition : 969 Journaliste : Seddik Youssef Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 7 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA 1,4p h 1dc qu 14/02/2020 1/52 PR - LA VIE ECO Edition : 5028 Journaliste : Belouas Aziza Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 8 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA ppag pin qu 14/02/2020 24/52 PR - LA VIE ECO Edition : 5028 Journaliste : Belouas Aziza Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 9 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA 1,2p h pin qu 14/02/2020 25/52 PR - LA VIE ECO Edition : 5028 Journaliste : Belouas Aziza Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 10 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA 1,3p h pin qu 14/02/2020 8/52 PR - LA VIE ECO Edition : 5028 Journaliste : DARIF Naoufel Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 11 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA ppag pin qu 14/02/2020 30/52 PR - LE REPORTER Edition : 982 Journaliste : DADES Hamid Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 12 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA ppag pin qu 14/02/2020 31/52 PR - LE REPORTER Edition : 982 Journaliste : DADES Hamid Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 13 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA 116p l 1dc nb 14/02/2020 1/24 PR - L'ECONOMISTE Edition : 5698 Journaliste : MASMOUDI Khadija Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 14 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA 1,2p l pin qu 14/02/2020 9/24 PR - L'ECONOMISTE Edition : 5698 Journaliste : MASMOUDI Khadija Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 15 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA 1,6p b 4dc nb 14/02/2020 24/24 PR - Les Inspirations Eco Edition : 2450 Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 16 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA 116p l pg5 nb 13/02/2020 5/16 PR - AL BAYANE Edition : 13666 Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 17 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA 12:59 12/02/2020 NT - ecoactu.ma ASSURANCES : LES PRIMES ÉMISES ONT BAISSÉ DE 5,5% AU MOIS DE DÉCEMBRE En attendant les résultats annuels enregistrés au titre de l’exercice 2019, le régulateur a procédé à la publication des chiffres relatifs au mois de décembre 2019. Les primes dégagées se sont établies à 3.610,6 MDH au mois de décembre 2019 contre 3.810,7 MDH à la même période en 2018, soit une baisse de 5,3%. Cette baisse résulte de la conjugaison de celle de la branche vie et capitalisation (-5,9%) et celle de l’assurance non-vie (-4,6%). Dans la branche vie, l’épargne représente la part léonine soit 35,6 %.La structure des émissions de prime reste inchangée, avec 49,5 % revenant aux assurances vie et capitalisation, suivies de l’assurance « Automobile » et des Accidents corporels avec respectivement 21,5% et 8,8 %. A rappeler qu’au cours des dernières années, la branche vie et capitalisation a bien progressé se situant à une part demarché de 49,5% au mois de décembre. Les assurances non-vie prédominent avec une part de marché de 50,5%. Dans le même sillage, il est à noter qu’au cours des cinq dernières années la branche automobile de par sa forte sinistralité (pour différentes raisons) a lourdement impacté la rentabilité des compagnies d’assurance. En 2019, le marché s’est fortement mobilisé pour réduire ce fléau. Comme expliqué par M. Salaheddine Aji, Directeur délégué au sein de la FMSAR, le travail se fait aussi bien au niveau de la fédération qu’au niveau de chaque compagnie pour cerner ce problème impactant la rentabilité de cette branche. En dépit de la décélération au courant des premiers mois de l’année en cours, la branche auto représente une part de marché de 21,5 % (vs 24,7% au mois de novembre 2019 ) dont 18,1 % liés à la RC automobile.Les primes émises au titre de la branche auto ont progressé de 5,7% en décembre 2019 par rapport à décembre 2018. Au mois de novembre, elles ont grimpé de 3,9% par rapport au mois de novembre 2018.Les actifs de taux prédominentEn matière de placements, on note un statuquo vu l’état de la place boursière. La ventilation des placements montre que les actifs de taux ont progressé de 5,3% à fin décembre 2019 par rapport à la même période de l’année précédente. Ils se taillent une part de marché de 45,7%. Les placements en actifs des actions ont progressé de 9,9% à 80.292,4 MDH à fin décembre 2019. Leur part de marché à la même période est de 48,7%. La classe relative à l’immobilier a par contre régressé de 4,4% à 6.066,4 MDH contre 6.344,2 MDH.Au total, les placements ont progressé de 7,6% à 164,74 Mds de DH au mois de décembre 2019 contre 153,12 Mds de DH à la même période de l’exercice précédent. Lire également : ASSURANCES : LE RÉSULTAT TECHNIQUE A ACCUSÉ UNE BAISSE DE 20,1% EN 2018 Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 18 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA 1,6p h pin nb 11/02/2020 6/16 PR - AL BAYANE Edition : 13664 Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 19 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA 3,4p l pin qu 10/02/2020 15/34 PR - LES ECHOS Edition : 23134 Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 20 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA ppag pin qu 07/02/2020 49/68 PR - CHALLENGE HEBDO MAROCAIN DES DECIDEURS Edition : 729 Journaliste : CHENTOUF Abdelhafid Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 21 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA ppag pin qu 06/02/2020 10/32 PR - LA NOUVELLE TRIBUNE Edition : 1148 Journaliste : Benabdelkhalek Selim Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 22 IMPERIUM MEDIA Press'Clipping - ATLANTA 11:44 05/02/2020 NT - www.leseco.ma Assurances. Le secteur prend des couleurs en 2019 L’année 2019 serait meilleure que 2018 pour le secteur des assurances. Selon les premières estimations de l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS), l’activité devrait boucler l’année 2019 sur une évolution assez solide. «Au vu de la tendance observée durant les 11 premiers mois, la croissance attendue en 2019 devrait se situer autour de 8%», nous révèle Othman Khalil El Alamy, secrétaire général de l’ACAPS. Une performance qui dépasse largement la progression de 6,3% enregistrée en 2018. Cette croissance serait portée essentiellement par le segment vie dont la capitalisation devrait afficher une évolution à deux chiffres à travers «un attrait manifeste pour les produits d’épargne dans un contexte de surliquidité», souligne le secrétaire général. Pour le segment non vie, les primes émises devraient enregistrer des évolutions comparables à 2018 (autour de 5%) avec une forte concentration sur l’assurance automobile, les accidents du travail et l’assurance santé.Si la performance est au rendez-vous, il n’en demeure pas moins que la rentabilité se place à des niveaux très faibles. C’est le constat qu’avaient fait les assureurs l’année dernière. «La dégradation de la rentabilité est devenue une tendance de fonds depuis quelques années», avait alerté Christophe Buso, dg de Saham Assurance, lors de la présentation des résultats annuels 2018. Hormis la sinistralité automobile qui a été pointée du doigt par l’ensemble des opérateurs de la place, l’augmentation du nombre des sinistres de pointe, la hausse des frais de gestion sur quelques contrats et la détérioration des plus-values latentes ont eu également leur effet sur la rentabilité du secteur. Pour rappel, les assureurs disposent de deux sources potentielles de rentabilité. Elle passe par «leur activité technique en temps que preneurs de risques et par leur activité financière en tant qu’investisseurs institutionnels», explique Othman Khalil El Alamy. Il est à rappeler aussi que la structure des placements financiers des assureurs reste dominée par les titres de créances et par les titres de capital. «Au regard de la conjoncture financière actuelle marquée par des taux bas et un marché boursier ‘en demi-teinte’, les assureurs, notamment vie, se trouvent en réelle difficulté pour trouver des sources d’investissement rémunératrices», remarque l’ACAPS. Dispositif anti-fraudeLe dernier rapport sur la stabilité financière de Bank Al-Maghrib a d’ailleurs exposé les résultats de l’exposition des entreprises d’assurances au risque d’un choc boursier avec un risque immobilier. Et c’est dans cet esprit que l’ACAPS a décidé d’ouvrir le débat avec la profession sur les problématiques et les enjeux afférents à l’assurance vie dans une conjoncture défavorable qui s’installe dans la durée. «Sur l’activité technique, en général, la rentabilité n’est pas au beau fixe et il appartient aux assureurs d’améliorer leur niveau de maîtrise de la sinistralité des risques de masse et de revenir à l’orthodoxie technique dans leur politique de souscription», souligne Othman Khalil El Alamy. Lire aussi Prenant conscience que la course effrénée au volume entraînerait une fragilisation de l’ensemble du secteur, les professionnels de la place ont de leur côté mis en place certaines mesures décisives. Leur mot d’ordre est clair : rétablir la rentabilité tout en améliorant le service client. Ils tiennent à travers ces mesures à limiter l’indemnisation rapide, augmenter les franchises de certaines garanties annexes déficitaires, réduire certaines prestations gratuites comme l’assistance ou encore supprimer le recours forfaitaire pour les dossiers inférieurs à 20.000 DH. Les assureurs travaillaient également sur le renforcement du dispositif anti-fraude. Les compagnies d’assurance ont mis ainsi en place une centrale des risques qui rendra les recoupements entre les assureurs plus fluides et permettra aussi de détecter les fraudeurs sur toute la chaîne. Prenant conscience que la course effrénée au volume entraînerait une fragilisation de l’ensemble du secteur, les professionnels de la place ont de leur côté mis en place certaines mesures décisives. Leur mot d’ordre est clair : rétablir la rentabilité tout en améliorant le service client. Ils tiennent à travers ces mesures à limiter l’indemnisation rapide, augmenter les franchises de certaines garanties annexes déficitaires, réduire certaines prestations gratuites comme l’assistance ou encore supprimer le recours forfaitaire pour les dossiers inférieurs à 20.000 DH. Les assureurs travaillaient également sur le renforcement du dispositif anti-fraude. Les compagnies d’assurance ont mis ainsi en place une centrale des risques qui rendra les recoupements entre les assureurs plus fluides et permettra aussi de détecter les fraudeurs sur toute la chaîne. Abonnez-vous à notre Newsletter Recevez des articles exclusives chaque semaine! Copyright IMPERIUM 2000-2020. All rights reserved. doc.imperial.plus 23
We Need Your Support
Thank you for visiting our website and your interest in our free products and services. We are nonprofit website to share and download documents. To the running of this website, we need your help to support us.

Thanks to everyone for your continued support.

No, Thanks
SAVE OUR EARTH

We need your sign to support Project to invent "SMART AND CONTROLLABLE REFLECTIVE BALLOONS" to cover the Sun and Save Our Earth.

More details...

Sign Now!

We are very appreciated for your Prompt Action!

x